On connaît le parcours de combattant du candidat à la création d’entreprise. Démarches administratives pesantes, renvoi d’institutions en chambres consulaires sans compter les frais et autres obligations dont il faut s’acquitter et le tout en étant productif bien évidemment. Devant ce constat et toujours avec la même volonté de recentrer les activités de la Chambre de commerce sur l’activité de ses ressortissants, l’équipe de Denis Volpilière, Président de la CCI, vient de lancer le “pack jeune entrepreneur ». 

Qu’est ce que le pack jeune entrepreneur proposé par la CCI ?

Une première en France qui s’adresse principalement aux créateurs ou à de jeunes entreprises de moins de trois ans d’activité. L’originalité du dispositif construit à partir d’un « audit » des créateurs et de jeunes entrepreneurs réside dans la forme et le fond.

Le fond, c’est un conseil personnalisé et individualisé avec un référant qui suit l’entreprise pendant un an à raison de quatre rendez-vous. C’est aussi deux journées de formation au marketing et à la gestion, une demande très prégnante des jeunes entreprises.

Pour sortir le créateur du sentiment de solitude, le pack propose également un service Intranet afin d’échanger des expériences ou des suggestions. Enfin, pendant l’année d’accompagnement, le chef d’entreprise peut disposer d’un espace business au sein de la Chambre de commerce pour recevoir ses clients et ses fournisseurs (deux fois dans l’année).

Du côté de la forme, le pack répond à une demande d’efficacité avec des rendez-vous “sur mesures » afin de ne pas mobiliser trop longtemps le jeune patron que l’on sait toujours très occupé.

Un dispositif qui veut augmenter le nombre de création d’entreprise

Ce dispositif qui se veut simple, accessible et souple devrait toucher les très petites entreprises du commerce, des services et du tourisme. Economique, il ne coûte que 300 euros et a été monté grâce au partenariat des experts-comptables, des notaires, des avocats, de banquiers et de consultants.

La CCI espère attirer ainsi une centaine d’entreprises toujours dans la politique défendue par son Président d’arriver à la création de 3 500 entreprises d’ici la fin du mandat. Après les « mardis de la création », les rendez-vous conseil, le Club UP ou encore le guide « votre projet de création d’entreprise et vous », le pack s’inscrit dans une démarche innovante d’accompagnement qui devrait séduire plus d’un candidat.